Construction d'une pergola à La Réunion : que dit la réglementation ?

Temps de lecture :
Par Maxime Le Grumelec, le 1 août 2022
Je suis en charge du développement des produits bétons et je soutiens les équipes commerciales pour satisfaire toutes les demandes clients. Interlocuteur privilégié des bureaux d'études et architectes, je les conseille plus particulièrement sur les bétons techniques et décoratifs pour les projets qui bâtiront La Réunion de demain.

Une pergola est un magnifique aménagement extérieur qui crée un nouvel espace de vie dans votre maison.

Elle vous permet de partager des moments conviviaux avec la famille et les amis.

Accolée à la façade ou autoportante, une pergola nécessite une demande d’autorisation avant sa construction.

Dans cet article, intéressons-nous à ce que dit la réglementation concernant la construction d’une pergola à La Réunion.

 

1. Réglementation pour la construction d’une pergola indépendante autoportée.

Une pergola autoportée est une structure qui repose sur quatre piliers que vous installez dans votre jardin sur une jolie dalle en béton carrelée.

réglementation construction pergola indépendante autoportée

Source : Atelier du Store

Si sa surface au sol :

  • Est inférieure à 5 m², vous pouvez la construire sans autorisation excepté si votre maison se situe en secteur sauvegardé (site historique, site naturel protégé…).
  • Est comprise entre 5 et 20 m², vous devez faire une déclaration préalable de travaux en maison individuelle.
  • Dépasse 20 m², demander un permis de construire auprès de la mairie de votre commune est obligatoire.

 

2. Demande d’autorisation pour la construction d’une pergola adossée à votre maison

La pergola est accolée à la façade de votre maison. Sa structure est à la fois soutenue par le mur et par deux piliers. Sur la photo ci-dessous, la pergola en aluminium se marie à merveille avec un joli béton décoratif. 

Sa construction relève de la réglementation en vigueur relative aux extensions de maison

 

réglementation construction pergola autorisation contruction

Source

Ainsi, si son emprise au sol :

  • Est inférieure à 20 ​​m², sa construction est soumise au dépôt en mairie d’une déclaration préalable de travaux en maison individuelle.
  • Est supérieure à 20 m², son implantation fait l’objet d’un permis de construire.

 

Toutefois, si votre habitation se situe dans une zone urbaine soumise à un Plan Local d’Urbanisme (PLU) et que la surface au sol de votre pergola est comprise entre 20 et 40 m², une déclaration préalable de travaux en maison individuelle suffira.

Au-delà d’une surface de 40 m², c’est une demande de permis de construire qu’il faudra faire.

 

3. Consultez le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre commune 

Dans tous les cas, il est impératif de consulter le PLU de votre commune afin de connaître les règles d’aménagement de maison de votre commune, notamment des façades.

D’autre part, si votre maison fait partie d’un lotissement, il est nécessaire de vous adresser au Syndic de copropriété pour savoir s’il autorise ce type d’aménagement

 

4. Comment faire vos demandes d’autorisation d’urbanisme ?

Aujourd’hui, les demandes d’autorisation d’urbanisme se font en ligne.

À ces adresses : 

Sont également indiqués sur ce site, des démarches en ligne, les pièces nécessaires à fournir pour chaque autorisation d’urbanisme.


 

Installer une pergola est soumise à des demandes d’autorisation. Elles relèvent soit de la déclaration préalable de travaux en maison individuelle, soit du permis de construire. 

Dans tous les cas, il est essentiel de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune.

 

Et si vous souhaitez en savoir plus, téléchargez gratuitement notre guide du bricoleur en quête d’inspiration.

Nouveau call-to-action

 

Thèmes : Amenagements Exterieurs

Commentaires