<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Le régime de retraite des artisans du BTP ?

Temps de lecture :
Par Vanessa Guillaumin, le 19 octobre 2020
Responsable des Ressources Humaines chez Teralta, je suis en charge de la gestion et du développement des collaborateurs. Je veille au respect de la législation du travail, et à entretenir un dialogue social constructif. En m’assurant de recruter « la bonne personne, au bon endroit, au bon moment », je contribue ainsi au développement de la performance de l’entreprise.

Votre retraite est source de préoccupation ?

Il est vrai que l’annonce de la réforme des retraites par le Président Emmanuel Macron fait couler beaucoup d’encre. Et si cette réforme est adoptée, elle pourrait vous impacter, artisans du BTP !

Organisme de gestion de retraite ? Droits à la retraite ? Âge du départ à la retraite ? Taux de cotisation ? Calcul de votre retraite ? Ces questions nécessitent des réponses.

Dans cet article, faisons le point sur le régime de retraite des artisans du BTP !

1. Quel est l’organisme qui gère la retraite des artisans du BTP en 2020 ?

Dissous depuis le 1er janvier 2018, le Régime Social des Indépendants (RSI), ne gère plus la retraite des artisans. Le RSI est devenu une Agence de Sécurité Sociale pour les Indépendants (SSI). C’est elle qui prend en charge la retraite de base et la retraite complémentaire des artisans du BTP.

2. Comment se calcule les cotisations à la retraite ?

En 2020, les cotisations sont fixées comme suit :

Pour la retraite de base :

  • 17,75% dans la limite du Plafond de la Sécurité Sociale (PASS) fixé à 41 136 €
  • 0,60% pour des revenus au delà de 41 136 €

Pour la retraite complémentaire :

  • 7% sur la part du revenu situé en dessous d’un plafond fixé à 38 340 € en 2020
  • 8% sur les revenus compris entre 38 340 € et 164 544 €

(Source : Sécurité Sociale des Indépendants)

regime-retraite-artisan-calcule-des-cotisations

 

3. Artisans du BTP, vos droits à la retraite de base et complémentaire.

Pour un droit à une retraite de base pleine,

  • l’âge de départ à la retraite est fixé à 62 ans ou entre 60 et 62 ans, si vous êtes nés avant 1955.
  • vous devez avoir cotisé entre 160 et 172 trimestres en fonction de votre année de naissance.

Si vous partez à la retraite après 67 ans, vous bénéficiez du taux plein, même si vous n’avez pas cotisé pour la totalité des trimestres. Par contre, le montant de votre pension est proratisée en fonction du nombre de trimestres cotisés.

Exemple : Si vous avez cotisé 145 trimestres et qu’il vous en fallait 162, le montant de votre retraite est proratisé à 145/162 soit 89%.

Pour recevoir sa retraite complémentaire de la SSI, les conditions sont les mêmes que celles de la retraite de base.

S’il vous manque des trimestres de cotisation pour votre retraite de base, le montant de votre pension complémentaire sera également proratisé.

  • 1% par trimestre manquant pour les 12 premiers trimestres.
  • 1,25% par trimestre manquant à partir du 13ème trimestres.

Exemple : S’il vous manque 17 trimestres (162-145), votre pension complémentaire sera réduite de :

  • 12x1% + 5x1,25% = 18,25%

Pour percevoir votre retraite complémentaire, pensez à demander sa liquidation 4 à 6 mois avant votre départ.

regime-retraite-artisan-droit-retraite-de-base-et-complementaire

 

4. Comment calculer sa retraite (base et complémentaire) quand on est artisan du BTP ?

Si vous exercez le métier d’artisan BTP depuis le 1er janvier 1973, et que vous êtes nés en 1953 ou après, vous pouvez calculer le montant de votre retraite comme suit :

  • 50% d’un revenu annuel moyen soit la moyenne des 25 meilleures années.

Pour être plus précis, vous pouvez aussi utiliser le simulateur du Portail info-retraite en accédant à votre Compte Retraite.

Si vous exerciez le métier d’artisan avant 1973, votre retraite était calculée selon le régime à point.

  • Nombre de points capitalisés avant 1973 (multiplié par la valeur du point)

Si vous étiez artisan 1973 et l’étiez toujours après cette date, vous pouvez cumuler les montants calculés d’après les deux régimes :

  • Régime à point avant 1973
  • Régime général après 1973

La retraite complémentaire est calculée selon un régime à point et se calcule en multipliant le nombre de points capitalisés par la valeur du point.

regime-retraire-artisan-comment-calculer-sa-retraite-btp

 

5. Que changerait la réforme des retraites pour les artisans, si elle est adoptée ?

Si la réforme des retraite est votée, il faudra que les artisans du BTP travaillent et cotisent plus longtemps. Ce qui peut être difficile dans ce métier où la pénibilité est grande. L’âge du départ à la retraite reste le même à 62 ans.

Ce qui change, est la fixation d’un “âge pivot” à 64 ans pour 2027.

  • Les artisans du BTP qui accepteront de travailler jusqu’à 64 ans et au-delà, cumuleront davantage de points (surcote de 5% par année)
  • Ceux qui partiront avant l’âge de 64 ans verront leurs points diminuer (décote de 5% par année)

Autre modification majeure :

  • Les artisans du BTP qui ont commencé à travailler plus tôt, partiront à la retraite plus tôt, ceux qui ont commencé à travailler plus tard, partiront plus tard !

 


La problématique des retraites des artisans du BTP est d’actualité ! La réforme en cours proposée par le gouvernement complexifie la question. En proposant un âge pivot à 64 ans, elle met en lumière la pénibilité du travail de l’artisan du BTP.

Et si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre page dédiée ou à téléchargez gratuitement notre guide pour développer votre entreprise du BTP à La Réunion.

Comment développer son entreprise du BTP à La Réunion

Thèmes : Vie d'Artisan BTP

Commentaires