<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment poser du bloc à bancher sur ses chantiers à La Réunion ?

Temps de lecture :
Par Valentine Grondin, le 3 mai 2021
Technico-Commerciale sur les produits préfabriqués et granulats dans le Sud de l’île, j’aide les entreprises du BTP à choisir les meilleurs produits pour leurs chantiers en leur apportant le meilleur niveau de service.

Artisan du BTP,  quand on vous parle mur de soutènement ou mur porteur, ces derniers n'ont plus de secrets pour vous ! Ils font parti de votre quotidien. Pour édifier ces murs, on utilise bien souvent des blocs à bancher. Pratique, ils peuvent se monter à sec, ce qui vous permet de monter plus facilement et plus rapidement vos murs.

Cet article consacré au bloc à bancher n'est qu'une piqûre de rappel pour vous et revient sur le mode opératoire de la pose du bloc à bancher.

 

1. Qu'est ce qu'un bloc à bancher ?

image-png-Apr-27-2021-11-54-37-17-AMLe bloc à bancher, également appelé agglo coffrant, bloc de coffrage ou parpaing à bancher, est un bloc creux en béton préfabriqué en usine.

On l’utilise dans de nombreux projets de maisons individuelles, et notamment lorsque les murs sont soumis à des efforts importants : mur de soubassement, mur de soutènement, descente de garage, bassin de piscine, mur de sous-sol enterré... Il permet également la réalisation de murs porteurs intérieurs et extérieurs dans les constructions traditionnelles.

Ce parpaing à bancher assure un empilage précis des blocs, permettant son montage à sec. Ce qui réduit considérablement le temps d’assemblage et fait gagner du temps sur les chantiers. Une fois les blocs empilés, ils servent de coffrage au béton coulé.

Découvrez dans les lignes qui suivent, un petit rappel sur la méthode de mise en œuvre du bloc à bancher.

2. La préparation des fondations

Dans un premier temps, il faut réaliser les fondations de votre mur pour l'ancrer dans le sol. Elles sont nécessaires pour tout mur, quel que soit ses dimensions et sa fonction.

Pour réaliser une semelle en béton, nous vous conseillons une épaisseur minimum de 15 cm et une largeur de 60 cm.

L'armature de départ et la planéité des semelles sont très importantes, car elles vont conditionner la bonne mise en place des premiers blocs. Pour cela, l'utilisation  d'attentes verticaux  de  diamètre 8 ou 10 seront nécessaires.

Pour la préparation de votre béton référez-vous au DTU 20.1.

 

2. Le montage des blocs 

1 - La pose de la première rangée

La pose de bloc au 1er rang est le plus important et le plus long à maçonner. Voici les différentes étapes pour la réalisation du 1er rang :

  • Placez les attentes au cordeau et tracez le mur sur le béton de la semelle à l'aide d'une ligne bleue.

  • Réalisez une épaisseur de 2 cm de mortier pour avoir une base de mur plan et de niveau. L'utilisation d'une platine et d'un laser est conseillé pour obtenir l'épaisseur du mortier.

    Sans titreCONSEIL DU PRO / Lors de la préparation de votre béton, n'oubliez pas d'y ajouter un adjuvant hydrofuge pour éviter les remontées d'humidité par capillarité.

  • Avant la pose des blocs à bancher, humidifiez le support. Déposez ensuite le mortier et arasez-le avec une règle de maçon.

  • Vous pouvez à présent poser les blocs des angles et tendre votre cordeau pour l'alignement.  
    20210422_093254
  • Puis, remplissez le premier rang en positionnant les autres blocs sur le mortier frais. Lors de la pose des blocs, il sera certainement nécessaire de couler quelques attentes à l'intérieur des alvéoles car les attentes verticaux fixées dans la semelle de béton peuvent gêner le positionnement des blocs.

  • Pour chaque bloc posé, vérifiez le niveau, l’aplomb ainsi que l’alignement à l’aide d’une règle.
     

  • Après avoir monté le 1er rang, placez les aciers horizontaux de diamètre 6 ou 8 (ces aciers doivent être posés à chaque rang dans l'encoche prévue à cette effet). Veillez à mettre des équerres de ferraillage pour renforcer les angles.20210422_113217-jpg

2 - La pose des autres rangées

  • Continuez le montage de votre mur jusqu'à 1m par empilement à sec des blocs à bancher alignés au cordeau. Commencez toujours par les blocs des angles et n'oubliez pas les armatures horizontales.

  • Installez des étais pour soutenir le mur.

  • Puis préparez les aciers verticales. Placez les angles et les abouts afin de ne pas avoir de poussées de béton, ce qui entraînerait de faux aplombs.


    Sans titreCONSEIL DU PRO /
    Pour facilité la mise en œuvre et la régularité du mur, maçonner les blocs du 1er rang au mortier, puis, pour les rangs supérieurs, utilisez de petites cales (bois, pointes..) pour les alignés.

 

3. Le coulage béton

Bloc-a-bancher_HDUne fois arrivé à 1m, réalisez votre coulage. 

Déposez votre béton par couche successive de 30 cm en allant dans un sens puis dans l'autre.

Pour une reprise de bétonnage, remplissez au maximum à la mi-hauteur du bloc. 

Sans titreCONSEIL DU PRO / Pour un excellent enrobage des armatures et une meilleure compacité du béton, optez pour un béton fluide de type S4 ou S5.

 

4. L'arasage du béton

Arase.tif

Une fois arrivé à la dernière rangée, il faut araser le béton 5 cm plus bas que la surface supérieure des blocs à bancher. Cela permet de corriger les erreurs de niveau.

Pour le réaliser, il est nécessaire de préparer un coffrage en mettant en place sur la partie supérieure des parois du dernier rang des planches parfaitement de niveau afin d’y couler le béton. Ces planches sont maintenues par des serre-joints.
 

Finissez par un nettoyage à l'eau de l'arase et du mur.

 

Pour vos prochains chantiers de construction, pensez à utiliser notre calculateur blocs et dalles pour évaluer le nombre de blocs à bancher nécessaires à votre chantier.

CALCULATEUR  Calculez votre quantité de blocs et dalles

Nous vous recommandons de compléter vos connaissances sur les matériaux, en téléchargeant gratuitement notre Guide comparatif des matériaux de construction”.

guide comparatif matériaux

 

N'hésitez pas à vous abonner à notre blog par ici pour suivre l'actualité du BTP à La Réunion et bénéficier de nos conseils relatifs à vos problématiques métier.

 

Thèmes : Vie d'Artisan BTP

Commentaires