<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Les 7 étapes à suivre pour changer le carrelage dans votre kaz à La Réunion

Temps de lecture :
Par Jean-François Guillaume, le 26 mars 2020
Expert en granulats et sur les produits préfabriqués, j'aide les entreprises du BTP à choisir les meilleurs produits pour leurs projets de constructions. La satisfaction clients joue un rôle important dans mon métier, c'est pourquoi je m’efforce d'apporter le meilleur niveau de service au quotidien.

Le carrelage de votre kaz a subi l’usure du temps et vous avez envie de le remplacer Changer un carrelage est à la portée de tous, il est cependant essentiel de respecter certaines règles pour que le résultat soit digne d’une pose de professionnel !

Dans cet article, intéressons-nous aux 7 étapes à suivre pour changer le carrelage de votre kaz à La Réunion.

1. Carrelage sur carrelage ou décollement du précédent carrelage

Pour changer de carrelage, deux solutions s’offrent à vous :

1ère solution : poser un nouveau carrelage sur l’ancien carrelage

Cette solution est possible. Elle obéit cependant aux contraintes suivantes :

  • La pose carreau sur carreau rajoute une hauteur sur le sol (comptez entre 2 et 4 cm). Vérifiez que cela ne pose pas de problème quand aux marches d’escalier, ouverture de porte d’entrée ou fenêtre. Vous serez probablement obligé de raboter les portes de vos chambres par exemple...
  • Le sol carrelé est-il plat, solide, propre et uniforme ? Il est important de vérifier ces paramètres avant de poser votre nouveau carrelage sur l’ancien.

 

2nde solution : enlever le carrelage existant

Si les conditions précédentes ne sont pas réunies, il vous faudra décoller votre ancien carrelage.

changer-carrelage-enlever-ancien

    • Avec quels outils ?
      • Une massette
      • Un marteau + burin (pour les grandes surfaces mieux vaut prévoir un burineur avec un burin plat)
      • Un grattoir à carrelage ou une meuleuse

    • Les gestes des pros
      • Pour une petite surface, commencez la dépose en découpant le joint d’un carreau à la meuleuse. Entaillez ensuite le carreau en diagonal avec la meuleuse toujours.
      • Ensuite, enfoncez le burin avec le marteau sous le carreau jusqu’à ce qu’il se soulève. Réitérez l’opération sur toute la surface à déposer.
      • Pour une surface plus grande procédez de la même manière mais avec un burineur en mode percussion.
      • Procédez de même pour chaque carreau.


2. Préparation de la surface pour le nouveau carrelage

Décapez, nettoyez et dégraissez la surface

Une fois votre carrelage complètement décollé, vous devez nettoyer votre surface de façon à ce qu’elle soit parfaitement propre et lisse. Si besoin, dégraissez votre sol avec une solution de soude caustique diluée dans l’eau.

 

Un ragréage est peut-être nécessaire

Si le décollement des carreaux a abîmé la chape, un ragréage sera peut-être nécessaire pour obtenir une surface parfaitement lisse et propre.

 

3. Choix du type de pose

Si vous avez décidé de changer de carrelage, vous souhaitez peut-être en personnaliser la pose.

  • Pose en diagonale ?
  • Pose à joints contrariés ?
  • Pose en damier ?
  • Pose en chevron ?
changer-carrelage-plan-calepinage

 

Quelque soit votre choix, nous vous conseillons d’effectuer un plan de pose appelé aussi calepinage.

Le calepinage est très utile, il vous permettra de :

  • Noter le nombre exact de carreaux dont vous aurez besoin.
  • Anticiper le nombre de carreaux à découper.
  • Visualiser le dessin de votre pose.

 

4. L’encollage des carreaux

Une fois votre plan de pose établi, vous pouvez passer à l’étape suivante qui est l’encollage des carreaux. Vous aurez besoin d’une colle carrelage efficiente.

 

Quelle colle carrelage choisir ?

Il existe plusieurs classes de performance pour les colles : 

  • C1  Mortier colle normal : Pour la pose de carrelage intérieur (sols et murs)
  • C2 Mortier colle amélioré : Pour la pose de carrelage intérieur et extérieur (sols et

     murs)

  • C2 S1 ou C2 S2 : Mortier colle améliorée déformable S1 déformable et S2 hautement déformable : Pour la pose de carrelage intérieur et extérieur (sols et  murs). Possède à la fois des propriétés d’adhérence élevées et une capacité à être déformé par une contrainte entre le carreau et la surface d’encollage, sans perte d’adhérence.

Ensuite vous avez des caractéristiques optionnelles : 

  • E : temps ouvert allongé : Le temps ouvert allongé permet d’encoller de plus grandes surfaces et de travailler plus rapidement.
  • F : durcissement rapide : Il sèche plus rapidement pour diminuer l’immobilisation d’une pièce.
  • G : fluide : Il augmente le pouvoir mouillant sur l’envers du support.
  • T : résistant au glissement : Il limite le glissement des carreaux sur un mur, entre le moment où ils sont appliqués et celui ou le mortier-colle  fait sa prise.

 

Comment étaler la colle et poser les carreaux ?

Pour étaler la colle, nous vous conseillons de procéder par petites surfaces de 1 m2.

changer-carrelage-enlever-etaler-colle

  • A l’aide d’une taloche, enduisez le sol de colle carrelage sur une épaisseur de 5 à 10 mm.
  • Utilisez ensuite le peigne à colle (6mm) pour effectuer des sillons dans la colle.
  • Posez les carreaux sur la surface encollée en prenant soin de poser un croisillon à chaque intersection.
  • Pour fixer le carreau, tapotez doucement avec un maillet tout en contrôlant le niveau.

5. La découpe des carreaux

Si besoin, vous devrez découper des carreaux :

  • Tracez avec un crayon la forme de la découpe sur le carreau.
  • Utilisez ensuite la meuleuse avec un disque diamantée ou une carrelette pour casser le carreau aux dimensions voulues.

 

6. La pose des joints

  • Une fois le carrelage posé, reste à poser le mortier de jointoiement. 
  • Vous devrez attendre 24h avant de réaliser vos joints. Préparez le mortier et étalez-le avec une raclette.
  • Des passes perpendiculaires sont préférables pour éviter de creuser le joint.
  • Nettoyez à l’éponge le gros du mortier au fur et à mesure avant qu’il ne prenne sur le carreau.

7. Le nettoyage de la surface carrelée

  • Il restera une légère laitance (voile blanc) sur vos carreaux.
  • Pour le nettoyage final, attendez encore 24h que le mortier de jointoiement soit complètement sec.
  • A l’aide d’une éponge imbibée d’eau, frottez chaque carreau afin de les rendre lisses et propres (pour les taches plus coriaces, de l’acétone sera nécessaire). 
  • Appliquez le produit sur un morceau de tissu imbibé.
  • Rincez en suivant.

changer-carrelage-nettoyage-joint

 


Changer le carrelage de sa kaz soi-même est une tâche qui nécessite précision et minutie. Il est également essentiel de disposer des bons outils et matériaux, comme une colle carrelage adaptée !

Vous avez un projet de rénovation ?  N'hésitez pas à lire notre article "Bricoler comme un pro : mode d'emploi". Vous pouvez également consulter notre page dédiée ou télécharger gratuitement notre guide pour rénover sa maison soi-même à La Réunion. 

guide renovation reunion

Thèmes : Renovation habitat

Commentaires